Les chiffres du bio en 2021

Depuis 2021, l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique est une organisation du gouvernement pour promouvoir le Bio. Aussi appellée « L’Agence Bio », deux de ses mission sont d’informer le grand public et de gérer la marque AB Agriculture Biologique. L’Agence Bio publie régulièrement des statistiques officielles sur le bio, et nous vous en proposons un résumé.

Production Bio en France en 2021

Tout d’abord, les chiffres liés à la production. En 2021, on dénombre plus de 58400 fermes engagées en production biologique, soit 13,4% des fermes françaises. Ces fermes emploient un peu plus de monde que la moyenne (18% des emplois agricoles), et génèrent plus de 200 000 emplois dans tous les territoires.

Côté surface agricole, 2,78 millions d’héctares sont cultivés en bio soit un peu plus de 10% de la surface agricole française. La France fait ainsi partie des premiers producteurs Bio européens.

Consommation de produits Bio en France en 2021

Les ménages français consacrent 6,6% de leur budget à des produits bio. Le marché du bio a ainsi doublé en 5 ans, même s’il s’est contracté d’1,3% en montant entre 2020 et 2021.

Une très forte hausse a eu lieu en 2020, très certainement à cause du COVID, et la légère baisse en 2021 ressemble à un retour à une valeur normale. Ainsi, si la Grande distribution généraliste et spécialisée perd des parts de marché en 2021 (par rapport à une excellente année 2020), c’est au profit des petits commerçants. Nous pouvons aussi constater un fort essor de la vente directe, du producteur au consommateur.

Pour finir sur la consommation des ménages, les produits en hausse sont les produits de la mer, traiteur et surgelés, ainsi que la boulangerie et pâtisserie fraiches. Les boissons alcoolisées (dont le vin bio) continue sa croissance avec 10% de hausse sur la dernière année. Cependant, il faut noter que ce sont les cidres, bières et autres boissons alcoolisées (hors vins) qui enregistre la plus forte hausse.

Le bio en restauration collective en 2021

Encore plus que sur la consommation des foyers, l’année 2020, marquée du Covid, avec les fermetures des restaurants et les confinements produit des statistiques anormalement basses pour 2020. Et donc de fortes hausses en 2021, en particulier pour la restauration collective, et la restauration commerciale (restaurants).

Dans les cantines, malgré plus de 30% de hausse entre 2020 et 2021, on note une baisse de 12M€ (-3%) entre 2019 et 2021. Même si le Covid entraîne un coup d’arrêt pour 2020, la consommation en restauration collective repart fort en 2021. Gardons en tête que la restauration collective en entreprise est également représentée dans ces chiffres : le télétravail intensif peut aussi être une explication.

Même effet COVID pour les restaurants : entre les fermetures des restaurants, le ralentissement des activités hôtelières, les chiffres 2020 sont anormalement bas. Cependant, la livraison à domicile (Deliveroo, Uber Eats et les autres) et le développement du click-and-collect ou de la vente à emporter, fait que la baisse en 2020 est moins importante que la restauration collective.

A quoi s’attendre pour 2022 ?

L’année 2022 et les années suivantes peuvent être aussi impactées par des changements durables d’habitude de consommation des français, incluant les produits bios. En effet, le télétravail rentre dans les habitudes, et cela explique le report de consommation collective sur une consommation bio dans le foyer.

Un autre élément à prendre en compte est l’inflation et donc la hausse des prix. Puisque les chiffres étudiés sont en chiffre d’affaires hors taxe, les variation de prix ont un gros impact. Une forte inflation limitera les baisses et amplifiera les hausses de consommation de produits issus de l’agriculture biologique.

En attendant de découvrir les chiffres 2022 que l’Agence Bio publiera début 2023, vous pouvez consulter l’intégralité des chiffres, et retrouver les historiques des dernières années en visitant les pages de l’Observatoire de la consommation Bio.