Les chiffres du bio en 2021

Depuis 2021, l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique est une organisation du gouvernement pour promouvoir le Bio. Aussi appellée « L’Agence Bio », deux de ses mission sont d’informer le grand public et de gérer la marque AB Agriculture Biologique. L’Agence Bio publie régulièrement des statistiques officielles sur le bio, et nous vous en proposons un résumé.

Production Bio en France en 2021

Tout d’abord, les chiffres liés à la production. En 2021, on dénombre plus de 58400 fermes engagées en production biologique, soit 13,4% des fermes françaises. Ces fermes emploient un peu plus de monde que la moyenne (18% des emplois agricoles), et génèrent plus de 200 000 emplois dans tous les territoires.

Côté surface agricole, 2,78 millions d’héctares sont cultivés en bio soit un peu plus de 10% de la surface agricole française. La France fait ainsi partie des premiers producteurs Bio européens.

Consommation de produits Bio en France en 2021

Les ménages français consacrent 6,6% de leur budget à des produits bio. Le marché du bio a ainsi doublé en 5 ans, même s’il s’est contracté d’1,3% en montant entre 2020 et 2021.

Une très forte hausse a eu lieu en 2020, très certainement à cause du COVID, et la légère baisse en 2021 ressemble à un retour à une valeur normale. Ainsi, si la Grande distribution généraliste et spécialisée perd des parts de marché en 2021 (par rapport à une excellente année 2020), c’est au profit des petits commerçants. Nous pouvons aussi constater un fort essor de la vente directe, du producteur au consommateur.

Pour finir sur la consommation des ménages, les produits en hausse sont les produits de la mer, traiteur et surgelés, ainsi que la boulangerie et pâtisserie fraiches. Les boissons alcoolisées (dont le vin bio) continue sa croissance avec 10% de hausse sur la dernière année. Cependant, il faut noter que ce sont les cidres, bières et autres boissons alcoolisées (hors vins) qui enregistre la plus forte hausse.

Le bio en restauration collective en 2021

Encore plus que sur la consommation des foyers, l’année 2020, marquée du Covid, avec les fermetures des restaurants et les confinements produit des statistiques anormalement basses pour 2020. Et donc de fortes hausses en 2021, en particulier pour la restauration collective, et la restauration commerciale (restaurants).

Dans les cantines, malgré plus de 30% de hausse entre 2020 et 2021, on note une baisse de 12M€ (-3%) entre 2019 et 2021. Même si le Covid entraîne un coup d’arrêt pour 2020, la consommation en restauration collective repart fort en 2021. Gardons en tête que la restauration collective en entreprise est également représentée dans ces chiffres : le télétravail intensif peut aussi être une explication.

Même effet COVID pour les restaurants : entre les fermetures des restaurants, le ralentissement des activités hôtelières, les chiffres 2020 sont anormalement bas. Cependant, la livraison à domicile (Deliveroo, Uber Eats et les autres) et le développement du click-and-collect ou de la vente à emporter, fait que la baisse en 2020 est moins importante que la restauration collective.

A quoi s’attendre pour 2022 ?

L’année 2022 et les années suivantes peuvent être aussi impactées par des changements durables d’habitude de consommation des français, incluant les produits bios. En effet, le télétravail rentre dans les habitudes, et cela explique le report de consommation collective sur une consommation bio dans le foyer.

Un autre élément à prendre en compte est l’inflation et donc la hausse des prix. Puisque les chiffres étudiés sont en chiffre d’affaires hors taxe, les variation de prix ont un gros impact. Une forte inflation limitera les baisses et amplifiera les hausses de consommation de produits issus de l’agriculture biologique.

En attendant de découvrir les chiffres 2022 que l’Agence Bio publiera début 2023, vous pouvez consulter l’intégralité des chiffres, et retrouver les historiques des dernières années en visitant les pages de l’Observatoire de la consommation Bio.

Réaliser une belle corbeille de fruits

Vous souhaitez faire un cadeau, mais vous n’avez pas d’idée ? Pourquoi ne pas faire vous même une corbeille de fruits ? Rien ne vaut le cadeau d’une corbeille de fruits. Elle est à la fois saine et belle, et elle montre que vous vous souciez de la personne à qui vous l’offrez. Mais comment choisir les bons fruits pour votre panier ? Et si vous n’avez pas la main verte ? Ne vous inquiétez pas, nous avons ce qu’il vous faut ! Dans cet article, nous allons voir comment choisir les fruits idéaux pour votre corbeille de fruits, en fonction de trois critères principaux : la saisonnalité, la qualité et la fraîcheur.

Idéalement, cueillez les fruits de votre jardin

Si vous avez la chance d’avoir un jardin, les meilleurs fruits pour votre panier seront évidemment ceux qui sont de saison. Ainsi, vous êtes sûr que les fruits sont frais et qu’ils sont au maximum de leur maturité. De plus, cueillir des fruits dans votre propre jardin est un excellent moyen de réduire votre empreinte carbone. Si vous n’avez pas la main verte, ne vous inquiétez pas ! Il existe de nombreuses autres façons de trouver des fruits frais et de qualité.

A défaut de jardin, optez pour les fruits locaux

Si vous n’avez pas de jardin, votre meilleure option est de vous adresser à un vendeur de fruits de qualité. Recherchez des fruits aux couleurs vives, qui ont l’air frais et sans tache. De cette façon, vous pouvez être sûr que les fruits sont frais et de bonne qualité. De plus, l’achat de fruits locaux permet de soutenir les petites entreprises de votre communauté.

Variez les couleurs et exprimez votre créativité

L’aspect visuel de votre corbeille est essentiel. Aussi, il ne faut pas hésiter à varier les couleurs et les formes. Choisissez également le contenant avec soin : vous pouvez par exemple regarder ce que proposent les grandes enseignes comme Maison du monde au rayon corbeilles à fruits.

Dans tous les cas, choisissez des fruits de saison

Même si vous n’avez pas la possibilité de vous procurer des fruits cultivés localement ou sur place, il est important de choisir des fruits de saison. Cela vous permettra de vous assurer que les les fruits sont frais et à maturité. Les fruits de saison sont aussi généralement moins chers, ce qui constitue un excellent moyen d’économiser de l’argent.

En résumé, voici les principaux critères que vous devez garder à l’esprit lorsque vous choisissez des fruits pour votre panier : saisonnalité, qualité et fraîcheur.

En suivant ces simples conseils, vous serez sûr de sélectionner les fruits idéaux pour votre corbeille de fruits ! Vos amis et votre famille seront impressionnés par votre attention : un cadeau beau et sain qui donnera le sourire à vos proches !

Nous espérons que cet article vous a plus, merci de votre lecture !

Fleurs coupées d’origine française et biologique : La différence est claire

Quand vous pensez aux fleurs fraîches, qu’est-ce qui vous vient à l’esprit ? Si vous êtes comme la plupart des gens, la première chose qui vous vient à l’esprit est un bouquet de belles fleurs chez votre fleuriste local. Mais d’où viennent ces fleurs ? Il y a de fortes chances qu’elles ne viennent pas de votre jardin – en fait, elles ne viennent peut-être même pas de votre pays. Les fleurs cultivées pour le commerce des fleurs coupées sont souvent importées de pays lointains, et leur qualité peut varier considérablement en fonction de leur provenance. Dans cet article, nous allons examiner deux types différents de fleurs – françaises et biologiques – et voir comment la différence d’origine affecte leur qualité.

La provenance habituelle des roses

Chez votre fleuriste, la rose est la star. Malheureusement, il y a peu de chance qu’elle soit locale et sans impact écologique. Les principaux pays producteurs sont les Pays-Bas, l’Espagne, Israël, le Kenya, la Turquie, le Maroc, l’Équateur et la Colombie.

L’importation massive de roses depuis ces pays n’est pas sans conséquence sur notre planète, alors que nous avons tout sous la main pour faire de la rose locale. Pensez-y lorsque vous commanderez votre prochain bouquet de fleurs en livraison par exemple.

Tout n’est pas perdu pour la production de fleurs françaises

Cependant, c’est bien en France que l’on retrouve une grande tradition de la rose, et plus particulièrement à Lyon avec une tradition des rosiéristes de Lyon. Un des plus célèbre est la maison Meilland Richardier.

Côté production de fleurs coupées, c’est principalement dans le département du Var que l’on retrouve les exploitations françaises. C’est là qu’environ quinze millions de roses sont produites chaque année, sur 800 hectares. Les exploitations sont pour la plupart familiales et se transmettent de génération en génération.

Des fleuristes engagés pour la fleur française de qualité

Certains fleuristes sont engagés pour la qualité de leurs fleurs, et en garantissent la provenance française. C’est le cas, par exemple, du fleuriste Aux Fleurs de France (à Paris).

Notons également l’arrivée de La Petite Abeille à Bourgoin-Jailleu, non loin de Lyon (on y revient !). Sarra et Juliette, amoureuses de la nature, ont récemment ouvert leur boutique pour préserver notre belle planète. « Nous voulons faire de ce métier de coeur de la manière la plus éco-responsable possible. » annoncent-elles fièrement sur leur site internet lapetiteabeille.fr . Elles nous promettent ainsi des fleurs qui dureront plus longtemps en vase, que ce soit chez nous, chez nos proches, chez nos clients ou sur notre lieu de travail.

J’espère que vous questionnerez votre fleuriste sur la provenance des fleurs la prochaine fois que vous achèterez un bouquet. Pour les fruits et légumes, l’affichage de la provenance est obligatoire. Pourquoi pas pour les fleurs ?

A bientôt sur notre blog autour des questions de circuit court et de consommation responsable.